dimanche, 08 décembre 2019

 

 

Projet BebeDodo

Prévenir pour mieux dormir & mieux grandir

 

 

 

 

 

La question centrale : Doit-on laisser un nourrisson pleurer la nuit ?

L'académie américaine de médecine du sommeil recommande1, d'après 52 études, la méthode d'extinction pour favoriser les endormissements autonomes et un sommeil continue. Elle consiste à laisser pleurer l'enfant jusqu'à ce qu'il s'endorme à partir de 3 mois. Des ambigüités persistent à propos de ces recommandations2 :

  • (1) Les conséquences sur le sommeil de l'enfant et son comportements diurne n'ont été évaluées que sur le court terme, les bénéfices persistent-ils à un âge avancé de l'enfant ?
  • (2) Ces études présentent de nombreux biais: les méthodes d'extinctions sont comparées à l'absence de méthode, le type d'extinction (graduelle ou complète) ou l'âge d'application (à partir de 3 ou de 6 mois) varie d'une étude à une autre, les groupes ne sont pas appariés sur des facteurs pourtant pertinents (mode de garde, alimentation...).
  • (3) Des études utilisant le prélèvement salivaire ont montré que la réduction des pleurs nocturnes au cours de l'extinction ou le sommeil autonome masquaient un stress important chez l'enfant ; même si l'enfant pleurait moins, l'enfant serait quand même stressé3–5. Néanmoins, nous ne savons pas si ces effets se maintiennent sur le long terme.
  • (4) Au regard de la théorie de l'attachement, ce stress évoqué pourrait causé un attachement non-sécure qui pourrait avoir des conséquences sur le long terme ;  peut être pas sur le sommeil mais sur le comportement social de l'enfant6.
  • (5) Il est admis dans certains cultures de ne jamais laisser pleurer son enfant la nuit, de le bercer, de dormir avec lui. Laisser pleurer son enfant la nuit serait-il donc une affaire de nature, de nurture ou de culture ?7-9
  • (6) Le parcours de santé de l'enfant insomniaque est souvent chaotique, les parents entendant des sons de cloches radicalement différents quant aux pleurs nocturnes10. Nombreux modes de vie alternatifs ou livre éducatif promeut le co-sleeping ou le bercement . En francophonie, il n'existe pas de consensus et de système de prévention ouvert aux plus grands nombres de parents.

L'objectif du projet bébédodo est de répondre à ces critiques par une étude scientifique longitudinale. Il s'agira de comparer l'évolution à moyen (18 mois) et long terme (30 mois) des comportements sociaux et du sommeil des enfants dont les parents ne sont pas intervenus (extinction complète) ou peu (extinction graduelle) à ceux dont les parents sont intervenus rapidement pour répondre à leurs pleurs nocturnes. A cette fin, un programme E-learning de prévention des troubles du sommeil de l'enfant sera développé et réalisé par les mères pendant la grossesse ou à 3 mois de l'enfant.

Références scientifiques :

1.     Mindell J a, Kuhn B, Lewin DS, Meltzer LJ, Sadeh A. Behavioral treatment of bedtime problems and night wakings in infants and young children. Sleep. 2006;29(10):1263-1276. 

2.     Blunden SL, Thompson KR, Dawson D. Behavioural sleep treatments and night time crying in infants: Challenging the status quo. Sleep Med Rev. 2011;15(5):1-8. doi:10.1016/j.smrv.2010.11.002.

3.     Middlemiss W, Granger D a, Goldberg W a, Nathans L. Asynchrony of mother-infant hypothalamic-pituitary-adrenal axis activity following extinction of infant crying responses induced during the transition to sleep. Early Hum Dev. 2012;88(4):227-232.

4.     Middlemiss W, Granger D a., Goldberg W a. Response to “Let’s help parents help themselves: A letter to the editor supporting the safety of behavioural sleep techniques.” Early Hum Dev. 2013;89(1):41-42.

5.     Waynforth D. The influence of parent-infant cosleeping, nursing, and childcare on cortisol and SIgA immunity in a sample of British children. Dev Psychobiol. 2007;49(6):640-648.

6.    Sivertsen, B., Harvey, A. G., Reichborn-Kjennerud, T., Torgersen, L., Ystrom, E., & Hysing, M. (2015). Later emotional and behavioral problems associated with sleep problems in toddlers: a longitudinal study. JAMA pediatrics, 169(6), 575-82.

7.    Mindell JA, Sadeh A, Wiegand B, How TH, Goh DY Cross-cultural differences in infant and toddler sleep. Sleep Med. 2010 Mar;11:274-80.

8.    Mindell JA, Sadeh A, Kohyama J, How TH.Parental behaviors and sleep outcome in infants and toddlers: a cross cultural comparison. Sleep Med 2010; 11: 393- 399.

9.    Giannotti F, Cortesi F. Family and cultural influences on sleep development. Child Adolesc Psychiatric Clin N Am 2009; 18: 849-861.

10.   Ramos, K. D., & Youngclarke, D. M. (2006). Parenting advice books about child sleep: cosleeping and crying it out. Sleep, 29(12), 1616-1623.